Comme chaque année depuis le

30 août 2008, sur la stèle restaurée grâce aux efforts de l'unique survivant de la tragédie, Ralph Finkler, s'est déroule la cérémonie en mémoire des combattants espagnols, FTP-MOI, tombés à la ferme du  Canadier.

 

Rappelons-nous. Sur le territoire de la commune de Veyrines-de-Domme, "Au truc", au carrefour des routes vers La Chapelle Péchaud et

la Raze-la Suquette, une stèle en pierre de la Bessède honore la mémoire des partisans F.T.P.-M.O.I. assassinés par les gardes mobiles français le 16 mars 1944, lors de l’attaque du lieu-dit "Le Canadier" où, au cours de l’hiver du début 1944, était cantonné un groupe F.T.P.-M.O.I. commandé par José Florès. Ici, 4 combattants de la Liberté, Républicains espagnols, tombèrent, après une héroïque défense, sous les balles des Gardes mobiles français au service de l'occupant nazi.

Monument réalisé par le sculpteur chanceladais André Merle.

CÉRÉMONIE DU 15 MARS 2015 AU MÉMORIAL DE LA RAZE